Tags

Systèmes PV

Le 18 janvier 2012

De l'injection au réseau SENELEC

Par Charly Nakache

Pour les fêtes de fin d'année, deux décrets d'application sont sortis le 21 Décembre 2011. Ils fixent tous les deux les conditions d'injection au Réseau et de rachat de l'énergie renouvelable produite; le premier pour les systèmes individuels et le second pour les centrales privées.

 

Nous nous intéressons ici au premier cas, celui des auto-producteurs, particuliers ou entreprises susceptibles de revendre leur surplus d'énergie solaire produite à l'exploitant du Réseau, la SENELEC.

 

Le décret prévoit que le prix de rachat garanti sera fixé par la Commission de Régulation du Secteur de l'Electricité (CRSE) en fonction de la nature de l'énergie renouvelable injectée (solaire, éolien, biomasse, etc.) et de la gamme de puissance souscrite.

 

Ce prix de rachat devrait être connu prochainement.

 

D'un autre côté, une hausse du prix de l'électricité est prévisible au Sénégal à court terme. Elle parait inévitable car d'une part, les subventions actuelles de l'Etat à la production de l'électricité ont atteint leurs limites, et d'autre part le cours du pétrole sur le marché mondial a fortement augmenté, exacerbé par le taux de change Dollar-FCFA lui aussi en hausse depuis quelques mois.

 

En fonction du prix de l'électricité qui sera facturé par la SENELEC et du prix de rachat du kWh solaire par la SENELEC qui sera établi par la CRSE, il n'est pas évident que l'injection au Réseau (pour la revente des kWh solaires) soit plus intéressante que l'injection dans votre réseau domestique pour votre propre consommation électrique.

 

En effet, nos systèmes mixtes SENELEC-PHOTOVOLTAÏQUE déjà déployés et largement éprouvés apportent une solution efficace aux délestages. Mais ils permettent surtout d'injecter de façon automatique, optimisée et transparente, toute l'énergie solaire produite dans votre propre réseau électrique et ce, en priorité sur la SENELEC. En conséquence, nos systèmes mixtes contribuent déjà à réduire vos factures SENELEC de façon significative.

 

Il se pourrait bien, en fonction du prix de rachat qui sera établi par la CRSE, que les économies réalisées sur la facture SENELEC avec nos systèmes mixtes actuels restent plus intéressantes que les gains réalisés en revendant les kWh à l'exploitant du Réseau.

 

Dans tous les cas, nous serons techniquement prêts pour ces échéances.

 

Nous finalisons l'architecture de futurs systèmes de type 100% Injection Réseau et pour le coup sans batterie à l'instar de ce qui se fait dans les pays occidentaux, mais qui ne règlent pas la question des délestages qui pourraient revenir à tout moment...

 

Par contre, nos systèmes mixtes SENELEC-PHOTOVOLTAPIQUES permettent aujourd'hui l'injection dans votre réseau, permettront demain d'opter pour l'injection au Réseau et la revente à la SENELEC (par ajout d'un petit boitier SOLSAFE peu onéreux), et ils offrent en plus (ne l'oublions pas!), un secours de qualité pendant les coupures électriques.

 

Vous pouvez donc investir dès aujourd'hui en toute tranquillité dans des systèmes qui seront parfaitement adaptés demain.

Tags :
Le 4 mai 2011

Fukushima : Une Secousse ressentie à Dakar !

par Charly Nakache

08 Avril 2011 : EDF et EDF Energies Nouvelles sont suspendues à la Bourse de Paris. Le communiqué tombe dans la journée, EDF va racheter les 50% qu'il ne détient pas encore dans sa filiale spécialisée dans les énergies renouvelables, EDF Energies Nouvelles.

 

28 Avril 2011 : « J’ai demandé à mon ministre des Affaires étrangères de me préparer une résolution que je vais soumettre à mes pairs chefs d’Etats afin que l’Afrique se déclare une zone zéro nucléaire »’, a indiqué Me Abdoulaye WADE, Président du Sénégal, au cours du lancement officiel du Salon international des énergies renouvelables et de l’environnement au CICES de Dakar.

 

29 Avril 2011 : TOTAL annonce le lancement d'une offre publique d'achat amicale de 1,37 milliard du dollars sur 60% des actions du groupe californien SunPower spécialisé dans la fabrication de panneaux solaires de très haut rendement.

 

Qui l’aurait cru quelques mois plus tôt, alors que les plans Allemands et Italiens pour le développement des énergies renouvelables à coups de subventions et de crédits d’impôts touchaient à leur fin et que le Grenelle de l’environnement en France était déjà archivé au sacrifice du secteur du photovoltaïque qui pourtant suscitait tant d’espoir.  

 

Ces surprenants évènements ne sont pas si anodins.

 

Force est de constater que les coïncidences où conjonctions d’évènements se sont précipitées. Le nucléaire est sévèrement remis en question avec le drame de Fukushima et le printemps arabe nous rappelle dans le même temps l’extrême volatilité du prix des hydrocarbures.

 

En conséquence, tout le monde se remet bien droit dans ses baskets et on repart! Entre les tout-puissants qui viennent massivement investir le secteur des énergies renouvelables, entre TOTAL et EDF qui se disputent la majorité de leur filiale TENESOL où il sont à parité égale, entre tous les apprentis sorciers qui s’engouffrent dans la brèche et se proclament du jour au lendemain spécialistes du solaire, nous poursuivons avec constance et espoir notre chemin en semant çà et là, quelques beaux systèmes qui feront demain référence.      

Tags :
Le 25 février 2011

Bien choisir ses batteries !

par Charly Nakache

Les systèmes photovoltaïques autonomes pour les sites isolés ainsi que les systèmes mixtes ou systèmes de backup pour les sites raccordés au réseau sont tous équipés d’un ensemble de batteries stationnaires pour le stockage de l’énergie.

 

Compte tenu entre autre des problèmes environnementaux que pose le recyclage des batteries, mais aussi de votre porte-monnaie, il est trivial d’affirmer qu’il vaut mieux des batteries stationnaires deux fois plus chères si elles durent trois fois plus longtemps !

 

Parmi les batteries stationnaires les plus répandues dans les systèmes résidentiels et professionnels, on trouve les batteries ouvertes plomb/acide avec électrolyte liquide et les batteries étanches ou fermées.

 

La différence entre les batteries étanches et les batteries ouvertes concerne essentiellement la maintenance. Certains professionnels prétendent que dans nos pays chauds, il ne faut surtout pas utiliser des batteries étanches mais plutôt des batteries ouvertes qui tiendraient plus longtemps à cause de la température... Au Sénégal où la température moyenne annuelle avoisine 25°C, et nous soutenons le contraire. 

 

Il y a bien sûr de bonnes batteries ouvertes sur le marché. Toutefois, l’expérience nous a montré qu’il est très difficile au Sénégal d’obtenir des utilisateurs finaux une bonne maintenance des batteries : vérifier la densité de l'acide régulièrement, faire les niveaux uniquement avec de l’eau distillée, et surtout, faire les charges d’égalisation (contraignantes) pour éviter la sulfatation des plaques. Au final ces batteries ouvertes tiennent moins longtemps qu'espéré et présentent quelques dangers.

 

C'est pourquoi, nous recommandons de bonnes batteries étanches à GEL (sans entretien).

 

Là encore, attention ! Toutes les batteries étanches ne se ressemblent pas !

 

Il existe des batteries étanches à GEL et des batteries étanches AGM. Les batteries AGM étant moins chères que les batteries GEL, elles sont les plus répandues au Sénégal alors que pourtant les batteries GEL sont plus adaptées.

 

La différence entre les batteries étanches à GEL et les batteries étanches AGM réside dans le fait que les premières permettent des décharges plus profondes voire totales alors que l’avantage principal des secondes est de limiter la perte de capacité en cas de températures très basses... nous ne semblons donc pas concernés au Sénégal. 

 

De plus le GEL dure beaucoup plus longtemps que l’AGM. Ceci se mesure en nombre de cycles.

 

Avant d’acheter une batterie, exigez d’en avoir toutes les spécifications ! Si le fabricant de batteries ne peut vous donner le nombre de cycles en fonction de la profondeur de décharge, ou encore les capacités en fonction des courants de décharge, alors méfiance !

 

SYSTEMES PV importe et commercialise au Sénégal des batteries à GEL solaires étanches et sans entretien du fabricant américain DEKA. En versions 12V, respectivement de 70, 108 et 210 Ah, ces batteries sont données par exemple pour 2100 cycles à 25% de décharge, et performance tout à fait exceptionnelle, 450 cycles à 100% de décharge !

 

Ces batteries à GEL DEKA Solar peuvent être utilisées dans différents types d’application. En effet, elles sont idéales pour le solaire comme pour le backup.

Tags :
Le 15 février 2011

Energie Solaire et Entretien

par Charly Nakache

 

En discutant avec un Chef de Chantier en Photovoltaïque de Suisse, celui-ci nous expliquait que quand il livrait une installation, il recommandait aux bénéficiares de nettoyer les panneaux au bout de 5 ans, tout en se désolant que les utilisateurs oubliaient parfois cette consigne...

 

En zone sahélienne et au Sénégal en particulier, nous conseillons aux utilisateurs un nettoyage hebdomadaire des panneaux (par exemple tous les Lundis). A défaut, voilà ce qu’il se passe au bout de 3 à 4 semaines :

 

 

Il est évident que ce panneau solaire, recouvert de poussière, ne produit plus rien !

 

Aujourd’hui, c’est le cas de la plupart (pour ne pas dire la totalité) des lampadaires solaires que nous voyons à Dakar, des panneaux solaires au-dessus des totems, des panneaux solaires au-dessus des panneaux publicitaires, etc.

 

En tant que professionnels, cette vitrine nous dérange… et on ne peut qu’en déduire que ces utilisateurs ont été mal accompagnés et peu sensibilisés.

 

Nous proposons avec nos systèmes des contrats d’entretien et nous nous assurons systématiquement, au moment de l’ingénierie/intégration, de prévoir un accès facilité aux panneaux solaires.

 

Si vous décidez d'investir dans l’énergie solaire, anticipez : le nettoyage hebdomadaire des panneaux est indispensable pendant la saison sèche. De grâce, intégrez cette contrainte dans votre réflexion pour le choix de l’emplacement des panneaux, et si l’accès est compliqué, voyez avec votre fournisseur pour qu’il vous propose un contrat d’entretien en plus du contrat de maintenance.

Tags :
Batteries
Panneaux
Convertisseurs
Thermique
Pompes
Régulateurs
Accessoires